Vie de prière

Oraison

Oratoire – ©Carmel de Laval

L’oraison est le lieu du cœur à cœur avec Jésus, où nous nous laissons habiter par lui.

Trésor du Carmel et cœur de la vie d’une carmélite, l’oraison, prière silencieuse, a été voulu par Notre Mère Sainte Thérèse de Jésus au Carmel comme chemin de rencontre et d’union à Dieu pour le salut des âmes et le service de l’Église.

Pour elle, l’oraison c’est « une amitié intime, un entretien fréquent, seul à seul, avec celui dont nous nous savons aimés. » (Vie 8, 5)

« Il ne s’agit pas de beaucoup penser mais de beaucoup aimer. »

Il est vivant le Dieu devant qui je me tiens » (1R17, 1)

« Considérez que le Christ n’attend de vous qu’un regard, pour se montrer à vous tel que vous l’aurez désiré » (Chemin 28)

Ce temps donné, ces « 2 heures », préservées pour un temps privilégié seul avec son Seigneur, en communauté, doit finir par irriguer toute notre journée, toute notre vie. Chemin d’union  à Dieu pour devenir avec lui amour pour nos frères.

Offices liturgiques

Office – ©Carmel de Laval
Prier au Carmel, c’est faire converger vers le Christ tous les chemins et tous les regards, toutes les pensées et tous les cœurs. VIVRE de Lui seul, avec Lui au cœur de l’univers.

C’est rythmer notre vie par le prière des heures. Elle nous est donné par l’Église pour louer et veiller. Avec ces offices, nous sommes « filles de l’Église », et nous communions avec elle.

Prier sans cesse et méditer jour et nuit la Parole de Dieu.

L’office se constitue des laudes le matin, les petites heures (tierce, sexte, none), les vêpres et l’office des lectures et complies le soir.

Lien horaires

Eucharistie et Adoration

Eucharistie – ©Carmel de Laval

L’Eucharistie est le centre de notre journée. Elle est la source où nous puisons les forces nécessaires pour accomplir notre tâche au jour le jour, et le sommet où nous nous unissons à Jésus dans la joie du ciel.

Elle est le point de convergence de toutes nos supplications pour l’humanité en souffrance, et de toutes nos actions de grâce pour les bienfaits de la Miséricorde de Dieu, et des œuvres de paix et de justice des hommes de bonne volonté.

C’est autour de l’autel, dans le sacrifice du Christ auquel nous communions de tout notre cœur, que se construit notre petite communauté jour après jour dans la charité, le pardon, les joies et les peines de la vie fraternelle.

Prolongement de l’Eucharistie, l’Adoration du Très Saint Sacrement, chaque premier vendredi du mois nous donne de contempler dans le silence ce grand mystère du Corps du Christ offert à nos regards dans une toute simple hostie.

Durant cette heure d’adoration, nous prions plus particulièrement pour les vocations. Pour que les jeunes répondent généreusement à l’appel du Christ que ce soit dans la vie consacrée ou le mariage, et que toutes celles et ceux qui se sont déjà engagés poursuivent leur route avec courage.

Ambon de la chapelle – ©Carmel de Laval