Carmel-de-Laval


4ème semaine de Carême avec Ste Thérèse d’Avila


 
JPEG - 133.9 ko

4° semaine de Carême

Dimanche 15 mars

De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle. Jean 3 / 14

O Père Eternel, comment l’avez-vous permis ? O Seigneur Eternel ne vous laissez pas influencer par l’amour de votre Fils Jésus, car, pour accomplir votre volonté et travailler à notre salut, il serait prêt à se laisser mettre en pièces tous les jours.
C’est à vous, ô mon Seigneur, de veiller aux intérêts de votre Fils, puisque rien ne rebute son amour.
Pourquoi faut-il que tous les biens qui nous viennent, ne nous soient accordés qu’à ses dépends ? Chemin XXXV

Père, réveille notre amour en nous mettant l’amour de Jésus sous les yeux, non pas un jour seulement mais tous les jours, Lui qui a pris le parti de demeurer au milieu de nous.


Lundi 16 mars 2015

Un haut fonctionnaire royal, dont le fils était malade à Capharnaüm, dit à Jésus : « Seigneur, descends avant que mon enfant ne meure ». Jésus lui répondit : « Va, ton fils est vivant. » L’homme crut à la parole que Jésus lui avait dite et il partit.
Jean 4 / 46

Jésus est plein de compassion. Il n’abandonne jamais les âmes affligées et délaissées qui mettent en lui seul leur confiance.
Vous savez que Notre Seigneur a dit : « Demandez et il vous sera donné. »
Chemin XXXI

Ne jamais cesser de demander à Dieu des grâces, mais avec un plein abandon et une entière confiance en sa libéralité.


Mardi 17 mars

A Jérusalem, il existe une piscine qu’on appelle Bézatha. Elle a cinq colonnades, sous lesquelles étaient couchés une foule de malades, aveugles, boiteux et paralysés. Il y en avait un qui était malade depuis 38 ans. Jésus, le voyant couché là lui dit : « Est-ce que tu veux retrouver la santé ? » Jean 5 / 2

« Les âmes qui ne font pas oraison, me disait il y a peu de temps un grand théologien, sont comme un corps paralysé ou perclus, qui a des pieds et des mains, mais qui ne peut s’en servir. Elles semblent dans l’impuissance de rentrer en elles-mêmes.
La prière où l’on ne considère ni à qui l’on parle, ni ce qu’on dit, ni la nature de celui qui prie, ou de celui à qui on s’adresse, je ne saurai l’appeler oraison…

1° Demeure ch1

Jésus, viens toi-même regarder nos âmes paralysées et commande-leur de se lever.


Mercredi 18 mars

« Mon Père jusqu’à maintenant est toujours à l’œuvre, et moi aussi, je suis à l’œuvre. Amen, amen, je vous le dis : le Fils ne peut rien faire de lui-même, il fait seulement ce qu’il voit faire au Père. Ce que fait Celui-ci, le Fils le fait pareillement. Car le Père aime le Fils et il lui montre tout ce qu’il fait. Jean 5 / 17

« Ce qui fut représenté à mon esprit, ce sont trois personnes distinctes, qu’on peut voir et à qui on peut parler séparément. Depuis lors, j’ai considéré que le Fils a pris chair humaine, ce qui montre bien cette vérité. Ces trois personnes s’aiment, agissent en commun et se connaissent. Quelqu’un pourrait-il aimer le Père sans aimer le Fils et le Saint-Esprit ? Non, celui qui honore l’une de ces trois personnes les honore toutes les trois ; celui qui en offense une, offense les trois. » Relation XXVI

« Dieu est tout-puissant ; il a réalisé tout ce qu’il a voulu, et il réalisera encore tout ce qu’il voudra. »
Je fais mienne cette phrase de Sainte Thérèse d’Avila et je médite sur la puissance de Dieu qui est Amour.


19 mars : St Joseph

Joseph, fils de David, époux de Marie, était un homme juste. L’ange du Seigneur lui apparut et lui dit : « Ne crains pas de prendre chez toi ton épouse ; ce qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint. Tu lui donneras le nom de Jésus ».
Mt 1 / 19-20

« Je pris pour intercesseur le glorieux St Joseph et je me recommandais beaucoup à lui. J’ai une grande expérience des bienfaits qu’il obtient de Dieu. Le Seigneur Jésus semble nous faire entendre que de même qu’il fut soumis à St Joseph sur terre, il fait au ciel tout ce qu’il demande. Les personnes d’oraison en particulier devraient toujours s’attacher à lui.
Je voudrais porter tout le monde à la dévotion envers ce glorieux saint, tant j’ai l’expérience de son intercession auprès de Dieu. Je n’ai jamais vu personne lui être vraiment dévoué et l’honorer d’un culte spécial sans avancer dans la vertu car il favorise les progrès spirituels des âmes qui se confient à lui. Vie VI

Dieu très bon, tu as confié à St Joseph la protection de Jésus et de Marie. Que cette protection s’étende à ton Eglise et à toutes les familles de la terre.
Aujourd’hui je te prie pour une intention qui me tiens à cœur et que je crois être pour la gloire de Dieu.


Vendredi 20 mars

Jésus monta au Temple et se mit à enseigner. Quelques habitants de Jérusalem disaient : « N’est-ce pas lui qu’on cherche à faire mourir ? Les chefs auraient-ils reconnu que c’est lui le Messie ? Nous savons d’où il est, mais quand le Messie viendra, personne ne saura d’où il est. » Jésus s’écria « Je ne suis pas venu de moi-même, mais Celui qui m’a envoyé dit la vérité. Vous ne le connaissez pas, moi je le connais parce que je viens d’auprès de lui et c’est lui qui m’a envoyé. » On cherchait à l’arrêter mais personne ne mit la main sur lui : son heure n’était pas encore venu. Jean 7 / 14….30

« Oh ! Que le péché est un grand mal puisqu’il a pu donner la mort à un Dieu. Et comme ces douleurs vous environnent encore aujourd’hui, ô mon Dieu Où pouvez-vous aller que vous ne soyez tourmenté ?
O ami véritable, qu’il vous paie mal celui qui vous trahit !
O mon Bien, combien sont présentes les fautes commises contre vous !
Daignez faire resplendir votre miséricorde malgré ma misère, je vous le demande pour les âmes qui ne veulent pas vous le demander…. »
Exclamation X

Demandons au Seigneur sa miséricorde et son pardon pour nous-même et tous nos frères.


Samedi 21 mars

Jérémie disait au Seigneur : « Seigneur tu m’as découvert leurs manœuvres. Et moi, j’étais comme un agneau docile qu’on mène à l’abattoir. »

Bienheureux le cœur embrasé d’amour,
Qui en Dieu seul a fixé son regard !
Par amour pour lui, il s’est détaché de tout le créé,
Et en lui il trouve sa gloire et sa joie,
Il vit même dans l’oubli de soi,
Parce que toutes ses aspirations sont pour Dieu.
Aussi est ce dans l’allégresse et la joie la plus vive
Qu’il fend les ondes de cette mer orageuse. Poésie VI

Puisqu’à vous je me suis consacrée,
Que voulez-vous faire de moi ?
Donnez-moi la mort ou la vie,
Donnez-moi la santé ou la maladie,
Donnez-moi la gloire ou le mépris,
Donnez-moi les combats ou une paix parfaite……,
A tout, je dis « oui »……
Pourvu seulement que vous viviez en moi. Poésie III

Chaque matin, je remets à Dieu ma vie, dans la confiance et l’abandon…, quoiqu’il arrive.